heaj_logo

From AI to robots, from apps to wearables

let’s design for everyone, OK ?

Robin Christopherson, le conférencier

Photo-Robin Christopherson
Robin Christopherson, 1 August 2014

Robin Christopherson, co-fondateur d’AbilityNet, parcourt le monde afin d'aider les concepteurs Web et technologiques à créer des produits inclusifs et utiles pour tous.

Étant lui même aveugle, il montre à tous à quel point un produit inclusif et bien conçu peut changer la vie de certaines personnes.

Photo - royal-national-institute-of-blind-people
Royal national institute of blind people

Robin est connu mondialement comme étant LE spécialiste en termes d'inclusivité. Il a travaillé au Royal National Institute for the Blind et a lancé sa propre équipe spécialisée dans l'aide à l'accessibilité.

Il a aussi reçu de nombreux prix tel que le "Take4Good Special Award" le récompensant pour son travail acharné à la sensibilisation et à l'amélioration du monde numérique pour les personnes handicapées.

Êtes-vous chanceux?

Robin commence la conférence en abordant la notion de chance. Il procède à un vote à main levée pour diverses situations :

Le handicap avec humour

Photo - Maysoon Zayid
Maysoon Zayid, TED, December 2013

Robin montre aussi une vidéo de Maysoon Zayid, souffrant de paralysie cérébrale, lors de son apparition au “ TedTalk ” où elle parle de son handicap avec humour. Dans son sketch elle dit à un moment donné «  que tout le monde a, à un moment donné, souhaité être un petit peu handicapé, par exemple lors des achats de Noël et que les seules places de libres sont celles réservées aux handicapés ».

Le handicap vu autrement

En anglais il existe deux mots pour parler du handicap, “ disabled ” et « handicap ». Robin rappelle qu’en sport il existe également cette notion de handicap où les sportifs accumulant les victoires se voient pénalisés afin de permettre aux autres de les battre. Par exemple dans le domaine des courses équestres les grands champions sont alourdis afin de les rendre moins rapides. Il enchaîne ensuite avec l’exemple de Tiger Woods qui pour certaines compétitions avait un nombre de trous supplémentaires attribués. Depuis cet exemple il explique que si au lieu de cela on lui avait donné un céleri pour remplacer son club de golf on aurait basculé dans l’absurde. Il en va de même pour la vie de tous les jours. Certains, qu’ils soient handicapés ou non, se retrouvent défavorisés face aux technologies d’aujourd’hui.

Adapter les technologies

Pour Robin il faut penser les nouvelles technologies plus intelligemment. Dans le sens où elles doivent être conçues de façon à être accessibles à tous et de manière aisée quelque soit la situation. Il évoque ensuite quelques exemples de nouvelles machines plus innovantes en matière d’accessibilité.

OLED

Photo - OLED

La technologie OLED permet d’obtenir un écran transparent et très souple grâce à des combinaisons de composants rassemblés en couches très fines. Cependant les personnes responsables des programmes qui passeront sur cette tv devront réaliser leur travail sans savoir ce qu’il y aura derrière le support ( mur, pièce,... ). Elle permet également à l’écran de produire lui-même du son, sans avoir besoin de haut-parleurs.

Smart lenses

Photo - smart lenses

Les Smart lenses sont des lentilles de contact intelligentes permettant de prendre des photos, des vidéos qu’elles seraient capables de rejouer devant les yeux de l’utilisateur et d’enregistrer. Leur sortie serait prévue pour 2021.

Robin souligne cependant un problème majeur. La lentille devra pouvoir suivre le mouvement de l’œil le plus fidèlement possible et fixer les données affichées afin de ne pas perturber la vision de l’utilisateur, sinon cela pouvait mener à de la nausée.

Le relumino de samsung

Photo - relumino

Le Relumino a été créé suite à la découverte de Jeonghun Cho, l’un de ses créateurs. Il est tombé sur une étude expliquant que parmis la population d’aveugles seulement 14% le sont totalement, le reste parvient à distinguer la différence entre la lumière et les ombres.

Ce dispositif propose plusieurs modes :

  1. Le mode “ Regular ” : corrige une vision floue en accentuant les contours des objets en les illuminant plus.
  2. Le mode « Vision Partielle »  : corrige les pertes de vision centrale en plaçant le milieu de l’image dans un coin

Smart glasses d'Amazon

Photo - smart glases

Ces lunettes connectées à Alexa par réseau sans-fil à votre téléphone font passer le son via un système audio se servant de la structure osseuse. Cette technologie se base sur les mêmes principes que celles utilisées par les sourds pour entendre.

Futures technologies

La technologie au quotidien, avec des systèmes comme Alexa ou Google Home, doivent être adaptés/compréhensibles/utilisables par et pour tous. Elles peuvent s’avérer extrêmement utiles pour les personnes âgées.

On commence à développer des voitures autonomes, qui pourraient au final être extrêmement bénéficiantes pour les personnes handicapés. Cependant il faut prendre en compte les incapacités de chacun et les situations dangereuses. D’un autre côté la voiture devrait maintenir l’utilisateur informé de sa progression lorsqu’elle arrive pour le chercher et ensuite lors du trajet en lui-même.

Une idée résumée

Il faut utiliser le design inclusif afin que chacun se sente chanceux, autrement dit qu’il ait accès facilement et aisément à tout. Il est essentiel de savoir s’adapter à chacun et chaque situations. Le designer et le concepteur devraient garder à l’esprit que, s’ils parviennent à rendre un maximum de choses accessibles à tous, de plus en plus de personnes pourront avoir un mode de vie plus confortable.

Medium Abstract Conférence
arrow